La terre promise

Les chroniques de Vladimir

Comment évaluer un adversaire?

Tout l’art de la survie dépend de cela. Parole de nain!
Nous n’avons pas tous l’œil perçant de Vecna pardi!

Les exploits des héros sont souvent magnifiés et embellis par les bardes et un héro de campagne peut se croire le roi du monde dans son petit village. Mais arrivé dans la capitale combien de temps restera-t-il le roi du monde?

Le seul moyen d’avoir un idée de la puissance de quelqu’un est de l’affronter dans un duel à mort. Mais par la barbe de Pelor, c’est pas très pratique quand on perd le duel.
Les clans avisés redoutent les combats ouverts et inutiles. On n’est jamais vraiment certain de notre supériorité que lorsque notre adversaire se fait arracher la tête.

Prenez mon exemple. Avant mon pacte et que ne coule dans mes veines du sang de …
Ah non par Asmodeus, je ne vous dirai pas de qui, mais bon avant mon pacte, j’avais peine
a rendre un adversaire un peu gazou et désorienté. Maintenant je peux prendre le contrôle de son esprit. Ce qu’il me manquait me semble si évident maintenant et c’était si obscur et compliqué avant.

Qui sait comment va réagir un adversaire devant sa mort imminente. Va-t-il s’effondrer? ou se relever et nous montrer un visage inconnu jusque la.

La vie peut être courte, alors profitons de la bonne bière, du jeu et des femmes de ce merveilleux royaume.

VL

Comments

fbelanger

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.